Les glaïeuls sont tout simplement magnifiques et le mot est faible pour les décrire lorsque, plantés en grand nombre, ils donnent l’impression d’être une mer de fleurs et arc-en-ciel. Ils sont encore plus beaux quand les vents les balaient, toutes les couleurs se confondent et se meuvent en harmonie. Avec leurs grandes tiges, vous pouvez être sûr que les glaïeuls vous apporteront beaucoup de plaisir dans votre jardin. L’effet nature, verdure, fleurs, tout est là avec les glaïeuls et leurs fines feuilles vertes et pointues. Pratiquement tout le monde aime les glaïeuls, peut-être même en êtes-vous passionnée…En tout cas, vous pouvez en avoir dans votre jardin, car ils sont très faciles à cultiver. Cette plante vivace est de la famille des iridacées, originaire de l’Afrique Australe et dont la floraison se fait de juillet à septembre. D’un feuillage caduc, les glaïeuls présentent une bonne résistance au froid, jusqu’à moins 5°C et d’un entretien facile. Ils préfèrent un sol humifère, profond et exceptionnellement drainé et ne sont nullement toxiques. Leur hauteur se situe entre 0,50 mètre à 1,5 mètre.

Plantez vos glaïeuls !

Pour obtenir de beaux glaïeuls, vous devez planter les cormes dès le mois d’avril jusqu’aux mois de mai et de juin. Attention toutefois aux gelées tardives que les cormes ne supportent pas. Avant de les mettre en terre, préparez votre sol. Comment procéder ? Commencez par ameublir la terre, sur une hauteur de 25 cm environ de profondeur. Ajoutez du compost naturel et de terreau de plantation. Puis, versez-y du sable pour améliorer l’effet drainant, ce qui est très important puisque le glaïeul est sensible à l’eau qui stagne, à éviter donc. Pour planter les cormes, suivez les étapes ci-après : préparez des trous de 10 cm de profondeur environ et déposez-y les bulbes ou cormes tige vers le haut. Entre chaque bulbe, mettez une distance de 15 à 20 cm environ, car les glaïeuls aiment avoir de l’espace pour s’épanouir. Recouvrez du mélange puis tassez et arrosez. Mais retenez que l’arrosage n’est nécessaire que pendant les périodes de sécheresse.

La multiplication du glaïeul

Vous voulez multiplier votre glaïeul ? Ce n’est pas si compliqué que cela et vous avez le choix entre 2 options : soit le faire via un semis des graines, soit par division des bulbes. Pour la première solution, ce qui peut être un problème, c’est le fait que vous ne pouvez pas être sûre de la couleur qui sortira puisque vous ne savez pas de quelle fleur elle est fertilisée. Et vous ne pouvez pas non plus être sûre de la fertilité des graines elles-mêmes. Donc, c’est une option mais assez délicate. La deuxième, par division des bulbes est la technique la plus certaine et puis, la plus simple. Vous avez la garantie du résultat, autrement dit la couleur des fleurs. Sachez que la floraison se fait à partir de l’été jusqu’en automne, et vous aurez le bonheur de voir les fleurs se renouveler sur leurs tiges durant tout l’été.

green-ink This entry was posted in. Déco, Jardin Glaïeuls : ces magnifiques classiques du jardin !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


Copyright © 2019 - Chambragri2b.fr - Tous droits réservés