Le plafond ensuit est, certes, simple mais beaucoup de maison en comporte toujours aujourd’hui. Si vous aimez la simplicité découvrez dans cet article comment réaliser un plafond enduit.

De bonnes raisons d’opter pour un plafond enduit

Un plafond enduit est très prisé depuis des années jusqu’à aujourd’hui pour son côté tout à fait pratique. L’application du produit peut être à la portée de tous, c’est pour cela que le plafond enduit continue à avoir du succès. Grâce à l’enduit, il est possible de dissimuler quelques imperfections au niveau du plafond. De plus, ce produit peut être appliqué sur une surface en béton, bois, ciment, etc. Vous voulez personnaliser votre plafond ? Le modèle enduit peut vous satisfaire, vous n’aurez plus besoin de décorer votre plafond car le produit appliqué est déjà décoratif.

Le choix de l’enduit

L’enduit est un produit obtenu à partir de la composition de nombreux ingrédients notamment le liant qui peut être de la chaux, de l’argile, du ciment ou du plâtre. En plus du liant on retrouve des charges minérales comme le sable ou les granulats. D’autres ingrédients peuvent composer l’enduit notamment le Chanvre. En fonction du liant utilisé, on peut citer aujourd’hui plusieurs types d’enduit auxquels vous pouvez choisir :
• Enduit à la chaux : d’une douceur incomparable, il est particulièrement décoratif. Ce type d’enduit est particulièrement apprécié pour sa grande résistance et sa facilité d’entretien. Ce produit est d’ailleurs capable d’empêcher les condensations. Cela est rendu possible grâce au processus d’évacuation de toute humidité vers l’extérieur. Toutefois, on distingue deux catégories d’enduit à la chaux : à la chaux hydraulique particulièrement résistant aux zones humides et l’autre à la chaux dite éteinte qui ne doit pas être exposée à l’humidité.
• Enduit à l’argile : l’argile peut être remplacée par de la terre, ce type d’enduit est pratique puisqu’il peut être utilisé sur n’importe quel support. Il est même possible de l’appliquer sur une zone tout à fait rugueuse.
• Enduit ciment : très apprécié pour sa grande résistance sachant que liant est du ciment.
• Enduit au plâtre : particulièrement décoratif mais le désavantage réside dans le fait qu’il ne peut pas être appliqué sur un support humide.

Choisir la bonne technique pour l’application

Pour obtenir un rendu exceptionnel, il convient d’utiliser une bonne technique pour appliquer l’enduit. Lisez bien la notice du produit car le fabriquant propose des conseils pratiques pour appliquer le produit. Aujourd’hui, vous pouvez choisir entre différentes techniques. Le choix doit se baser sur l’effet escompté. Si vous voulez un effet rustique, il vaut mieux appliquer l’enduit avec une taloche. Pour obtenir un rendu lisse, privilégiez le rouleau acrylique. Pour un effet plus granité, le rouleau à crépir est recommandé. Certains professionnels utilisent même parfois la main nue pour obtenir un effet précis. Si vous avez choisi d’utiliser de l’enduit à la chaux, une seule couche n’est pas suffisante : il vaut mieux appliquer deux à trois couches pour obtenir de meilleurs résultats.
Quel que soit le type d’enduit choisi, il faut toujours procéder à la préparation du plafond. Si la zone d’application comporte des défauts, vous devez d’abord entamer les réparations. Servez-vous d’une spatule pour gratter toute imperfection qui peut se trouver sur le plafond. S’il est recouvert de papier peint, il faudra s’en débarrasser. S’il a été peint, grattez l’ancienne couche de peinture à l’aide d’un papier verre. En présence de fissures ou de trous, tout doit être rebouché. Enfin, pour obtenir une surface plane, l’application d’enduit de lissage s’avère nécessaire. Un conseil : confiez le travail à un professionnel si vous voulez obtenir les meilleurs des résultats.

green-ink This entry was posted in. Conseils Comment réaliser un plafond enduit ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


Copyright © 2020 - Chambragri2b.fr - Tous droits réservés