La climatisation réversible est aussi appelée PAC (pompe à chaleur) air/air. Plus compétente qu’un climatiseur classique, elle assure le chauffage en hiver et la fraicheur en été. Elle dispose d’une double fonctionnalité qui lui vaut un coefficient de performance ou COP de 3. Sans oublier qu’en termes d’économie, elle est nettement plus avantageuse. Découvrez ici le fonctionnement d’une climatisation réversible.

Les différents composants de la climatisation réversible

La climatisation réversible est composée de modules intérieur et extérieur intégrés. Le module extérieur contient un condensateur et un évaporateur. Le module intérieur dispose d’un ventilo-convecteur qui permet de diffuser l’air dans la maison. Les deux sont joints par un fluide frigorigène. En plus de ces deux modules, on trouve également des filtres électrostatiques qui protègent l’air de l’habitation contre les acariens, les poussières ou les pollens dans le système. Le PAC air/air de la climatisation réversible existe en 3 sortes : le système monosplit, le système multisplit et le système Inverter. Le monosplit fonctionne avec une seule unité intérieure et extérieure. Il est idéal pour chauffer ou attiédir une seule pièce. Le multisplit, quant à lui, possède plusieurs unités intérieures et extérieures qui permettent de refroidir ou chauffer plusieurs pièces du logement et ainsi de diffuser une température différente d’une pièce à une autre. Enfin, le système Inverter est un dispositif qui fonctionne en permanence et adapte sa vitesse au besoin tout en éliminant les courants d’air. Il est plus économique, car il consomme moins que les classiques et la régulation thermique est plus efficace.

Le fonctionnement de la climatisation réversible selon la saison

En été, le fonctionnement de la climatisation réversible est en mode air frais. Il se compose de deux unités : le module intérieur qui a une forme de console murale et le module placé à l’extérieur. Ils sont reliés par un fluide frigorigène renforcé par un compresseur qui permet de véhiculer le froid ou la chaleur. Ainsi, le module extérieur va expulser la chaleur dans la maison et l’unité intérieure va y diffuser l’air frais et rétablir une température agréable. La climatisation réversible fonctionne de façon automatique, mais peut aussi être réglée à distance. En hiver, le système fonctionne inversement. Ainsi, il se met en mode chauffage et l’unité extérieure prélève les calories dans l’air pour chauffer la maison tandis que l’unité intérieure souffle cette chaleur dans la pièce. Il ne nécessite pas de radiateur. Quand les conditions atmosphériques sont dures, le COP du système est amoindri provoquant ainsi la résistance électrique. Cela va donc augmenter la consommation d’énergie. Dans une région très froide, il faut adapter le chauffage selon la nécessité. Pour un meilleur résultat, confiez votre installation à un professionnel, en ouvrant ce site vous pouvez en trouver un.

Bien entretenir la climatisation réversible

L’entretien de la PAC air/air est essentiel pour garantir une efficacité à long terme. De ce fait, il est impératif de dépoussiérer régulièrement les unités et de nettoyer convenablement les filtres à air. Les filtres sont à entretenir avec précaution, car ils peuvent être néfastes pour la santé. En ce qui concerne l’entretien des installations, il est recommandé de faire appel à un professionnel qui se charge de vérifier l’étanchéité du circuit frigorifique et de l’appareil en général. Notons que le coût de l’entretien d’une climatisation réversible peut aller de 150 € pour une visite ponctuelle à 250 € pour un contrat annuel.

green-ink This entry was posted in. Conseils Comment fonctionne une climatisation réversible ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


Copyright © 2021 - Chambragri2b.fr - Tous droits réservés